Angélique PAYET
Psychologue à Limoges
Angélique PAYET
Psychologue à Limoges

Les troubles du désir sexuel

14 Juil 2022 Sexologie

 

 

1. Le trouble du désir sexuel est un motif fréquent de consultation. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à cette diminution de désir sexuel, s’entremêlent souvent des difficultés personnelles, relationnelles, sexuelles ou physiologiques. Les troubles du désir sexuel sont donc considérés comme étant multifactoriels.

 

2. On parle de trouble à partir du moment où la personne vit mal la situation et lorsque cela a des répercussions sur son équilibre personnel et/ou sur l’équilibre du couple. Si la personne et/ou le couple vit bien cet absence ou manque de désir sexuel, il n’y a pas de problème, il n’existe pas de norme en terme de fréquence de désir sexuel. Il faut donc qu’il y ait une souffrance pour parler de trouble.

 

3.  Définition :

Pour l’Association de psychiatrie américaine (APA), le désir sexuel hypoactif est défini comme une baisse persistante ou récidivante ou une absence de fantasmes sexuels et de désir d’activité sexuelle responsable de souffrance marquée ou de difficulté interpersonnelle.

 

4. Le trouble du désir peut-être :

- Primaire (= depuis toujours) ou secondaire (= après une période sans difficulté) 

- Généralisé (= pas de pensées, fantasme et désirs sexuels que ce soit lorsque l’on est seul(e) ou avec l’autre) ou situationnel (par exemple, l’envie de sa masturber est présente mais l’on n’éprouve pas de désir sexuel pour le/la partenaire

 

5. Les causes :

 

- Les causes physiologiques

Il est important d’éliminer les causes médicales qui pourraient entraîner une perte ou diminution du désir sexuel. Il s’agit notamment des traitements médicamenteux (antidépresseur, pilule contraceptive…), d’un déséquilibre hormonal ou d’autres pathologies médicales.

 

- Les causes psychologiques

 

  • Les émotions négatives (anxiété ou stress, culpabilité, honte vis-à-vis de son corps ou de la sexualité par exemple)
  • L’ennui causé par une sexualité trop routinière
  • Le fait que le quotidien prenne parfois trop de place et ne laisse plus d’espace au couple et à la sexualité
  • Des problèmes personnels, familiaux ou professionnels qui envahissent l’esprit et diminue le désir sexuel
  • Un imaginaire érotique absent ou culpabilisant
  • Des expériences sexuelles négatives : douleurs répétées ou traumatismes liés à des agressions sexuelles (viols, attouchements …)
  • Une estime de soi négative : ne pas se sentir à l’aise avec soi-même ou son corps peut amener la personne à éviter les actes sexuels
  • Une éducation rigide ou la transmission de valeurs négatives vis-à-vis de la sexualité durant l’enfance et l’adolescence peut perturber l’épanouissement sexuel à l’âge adulte
  • L’anxiété de performance et le fait de se mettre une pression importante vis-à-vis de la sexualité pour satisfaire son ou sa partenaire

 

- Les causes relationnelles ou conjugales

 

  • La présence de conflits conjugaux répétés ou persistants dans le couple (colère, jalousie, anxiété, tristesse, culpabilité)
  • Une distance physique et émotionnelle (manque de tendre et de complicité, de partage au sein du couple)
  • Un quotidien qui vient prendre trop de place et empêche d’avoir suffisamment de disponibilité pour se retrouver et favoriser une intimité

Articles similaires

Derniers articles

Le bilan psychologique chez l'enfant ou l'adolescent

Les troubles du désir sexuel

L'éjaculation prématurée ou éjaculation précoce

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib